L'édition de textes latins médiévaux 13 janvier 2012

Le travail mené par Pierre Bouet, Marie-Agnès Avenel et Olivier Desbordes montre que les textes anciens traduits méritent parfois d'être revus, réinterprétés, repensés. Si l'édition de manuscrits médiévaux révolutionne rarement les faits sur le plan historique, elle permet néanmoins de travailler sur un texte plus sûr d'un point de vue littéraire et linguistique, voire de mettre à jour d'anciens contresens ou fautes de lecture. Beaucoup d'historiens des XIe et XIIe siècles restent à publier. Si le chercheur d'aujourd'hui doit toujours s'approprier le travail de ses devanciers, les nouvelles technologies lui apportent une aide précieuse, tant grâce à la numérisation qu'au recours aux bases de données, qui permettent des recoupements que l'esprit ne fait pas toujours. Peu d'étudiants fréquentent aujourd'hui les cursus de langues anciennes et de latin en particulier, pourtant les projets de recherche en ce domaine connaissent un essor important. Ainsi, à la MRSH de Caen, le pôle numérique développe des outils inédits dédiés à la consultation en ligne et à l'interrogation multiple des textes (consultation du manuscrit original, de plusieurs traductions, des notes...). Un des  projets en cours, mené en partenariat avec le Scriptorial d'Avranches, prévoit la reconstitution virtuelle de l'ancienne bibliothèque du Mont Saint-Michel.




Début de la vidéo
Cochez la case pour indiquer le début de lecture souhaité.

Table des scores

Cliquez ci-dessous pour actualiser les informations.