La forme de la phrase en français de tous les jours 2 février 2017

La variation de registre langagier a un impact sur la forme même de l’élément central du langage qu’est la phrase. Dans cette vignette, je discute deux caractéristiques de la phrase du français de tous les jours, aussi connu sous le nom de français vernaculaire. Je montre que le redoublement du sujet ("ma mère elle") et l’usage fréquent de "il y a" jouent un rôle particulier dans la construction spontanée du discours. Cela se reflète dans l’existence de phrases comme "Ma mère, elle, (il) y a son frère qui est mal foutu". C’est parce que ce rôle se réalise différemment dans le français normé qu’une phrase comme "Mon oncle se trouve indisposé" n’est pas acquise sans effort par les locuteurs. La distance entre les deux registres explique donc les décalages rencontrés dans la pratique des Francophones.

Pierre Larrivée




Début de la vidéo
Cochez la case pour indiquer le début de lecture souhaité.

Table des scores

Cliquez ci-dessous pour actualiser les informations.